Film présenté en

Réalisateur

Paolo Virzì

Durée

1h35

Genre

Comédie

Type

Acteurs

Luca Marinelli, Federica Victoria Caiozzo, Micol Azzurro...
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Chaque jour que Dieu fait – Tutti i santi giorni

Synopsis

C’est l’histoire de Guido et Antonia, deux amoureux que tout oppose et tout rapproche : lui, patient, posé et cultivé, travaille de nuit comme portier dans un hôtel et étudie les langues anciennes.
Elle, angoissée, instable, susceptible et fière de son manque d’érudition, travaille de jour dans une entreprise de location de voitures et veut devenir chanteuse.
Ils se croisent (et s’aiment) au petit matin, lorsque Guido rentre du travail et réveille Antonia, qui, elle, doit s’y rendre.
Un jour, ils décident d’avoir un enfant…

La revue de presse

Studio CinéLive : Ou quand concevoir un enfant tient du parcours du combattant. Antonia et Guido s’aiment. Toutes les dissonances de leur couple les rendent plus forts. Plus singuliers. Plus beaux, aussi. Chaque jour que Dieu fait trouve le bon équilibre entre le sourire et l’émotion, sans jamais surligner ses situations. Bercé par la mélancolie douce des compositions de Federica Victoria Caiozzo, sorte de Cat Power italienne, cette comédie repose sur la tendresse de son duo d’amants dans la tempête, repensant le happy end avec inteligence.

Allociné : Le metteur en scène Paolo Virzì évoque la genèse du projet Chaque jour que Dieu fait : « J’aime fouiner dans la vie des autres car ils représentent un source inépuisable d’histoires pour le cinéma. Ici, le point de départ a été le livre écrit par mon ami Simone Lenzi « La generazione », inspiré, il me semble, de son histoire personnelle. Dans ce monologue intérieur et émouvant d’un homme qui désire devenir père, j’ai perçu tout de suite la vie : une poésie, un humour et une souffrance discrète dénuée de toute complaisance. J’ai donc appelé Simone pour l’encourager à publier ce texte mais j’ai surtout commencé à écrire avec Francesco Bruni un scénario qui, plutôt que de s’inspirer de l’histoire racontée dans le livre, s’inspire du sentiment qui en émane », explique-t-il, en poursuivant : « Nous avons en effet changé le lieu dans lequel se déroulait le récit ainsi que la biographie des personnages si bien que très vite, cela est devenu quelque chose de différent. J’ai imaginé deux personnages qui, parallèlement à leurs tentatives infructueuses d’avoir un enfant en recourant aux techniques de la procréation médicalement assistée, sont liés par une véritable histoire d’amour. Nous en sommes donc venus à concevoir une comédie romantique moderne. Ces deux êtres pris séparément pourraient sembler inadaptés et fragiles, mais ensemble représentent une vraie force, qui finit par vaciller devant leur difficulté d’avoir un enfant. »

Notre avis : Le réalisateur prolixe Paolo Virzì, originaire de Livourne, est l’auteur des comédies douces-amères Ovosodo, Caterina va in città, Tutta la vita davanti ou bien encore le très beau La prima cosa bella. Il s’était essayé en 2006 à la reconstitution historique avec Io e Napoleone, avec Daniel Auteuil.

Bande Annonce

Dates et Horaires

GRAZIE !

Contactez nous

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Adresse de l'association

Agnès Leca
Festival film italien Ajaccio 🇮🇹

Cinémas du monde
0685998726